Sunday, June 04, 2006

Le rouge et le noir



Vent qui souffle
cheveux decoiffés

oie piegée,
qui tente de s'évader ...


Fruit
passion
jeu
Echec et mat !

6 Comments:

Anonymous Vague lointaine said...

C'est dans le rouge noirci de mes échecs que j'ai pu m'épanouir : autodestructeur que je me complais à etre je laisse le mistral de la vie venter les entrailles de ma sublime vie. Sublime ? que dis-je ? suis-je en train de me fourvoyer dans les abimes du sombre tunnel ? Non. Juste un instant d'écriture où mes mots asexués virvoltent en dansant le tango de mes sentiments en s'effleurant charnellement. Narcissiques comme ils sont, ils me servent d'exutoire pour apaiser mes angoisses et autres futiles interrogations. Je sais que je ne sais rien mais je suis sur de mon doute qui enlace tous les instants de ma vie pour acheminer, à bon port, le bien etre de ma destinée. Dans ce petit présent essai où je tente de me reconnaitre je finirais par tendre mes mains vers cet infini unversel qui m'offre son horizon.

Tendres pensées à toi Ile Nue et ne tiens pas trop compte de mon élan philosophique ;)

PS: j'adore te lire et en plus tu deviens précise et tranchante dans le choix de tes mots exprimant tes idées inspirées. Donc Merci à toi...

June 04, 2006 11:17 PM  
Anonymous maboul said...

Dure la chute! Nulle échappatoire ?
Echec et mat, dis-tu ?
Sais-tu que le mot "mat" qui clôt une partie d'échec nous vient du mot arabe "mat" qui désigne le trépas...
Alors, pas de jeu fatal !
Cordialement,
maboul

June 04, 2006 11:40 PM  
Blogger loulou said...

Le cavalier sur son cheval blanc
Est entré dans son coeur sans faux semblants
Echec et mat

Il lui a damé le pion
Pour qu'elle lui donne sa passion
Echec et mat

La reine se retrouve dans sa tour
Ensorcelée par de si beaux discours
Echec et mat

Dans les bras de son roi
La reine suit sa loi
Echec et mat

Et le fou a raison
Elle a succombé sans réddition
Echec et mat

Dans la main de l'amour
Elle a fini sans recours
Echec et mat.

[M.N]

June 05, 2006 2:11 PM  
Anonymous mchicha said...

oh vague lointaine ile nue est plus que ravie et heureuse que t'es ejaculé ces qq phrases là ds son espace intime ...
ne te retiens surtout pas, c'est un plaisir que de te lire ici ou ailleurs, ai-je besoin de le dire hein ?! ;-)

echecs, angoisses, doutes ...
ça fait partie du grand et "sublime" jeu qu'est la vie ;)
ouiii tendons nos mains, coeurs et esprits vers cet infini, inconnu, horizon ...
c'est si exaltant !

maboul tu sais que tu m'a fait marrer mine de rien ;) je n'imaginais pas forcément une issue aussi fatale un peu de sang certes ;) des blessures graves peut être mais pas de mort !
je divagues ma parole ;)

qd on joue, tout notre être participe : le coeur qui bat en chamade à chaque fois que ça deviens corsé ! notre esprit qui s'enflamme, nos doigts qui maltraitent pions, fous et chevaliers, les differents stratagèmes qui s'offrent à nous, les pannes aussi ...
et pour couronner le tout on est face à un adversaire et bien sûr plus il est fort plus le jeu deviens intense, grisant et delicieux ;) on n'a pas forcément envie de gagner, juste jouer, prolonger ce plaisir ...
Echec et mat (d'une part ou d'une autre) tombe comme la foudre annonçant la fin d'une partie et je dis bien une partie qu'on voudrait infinie et intense ;)
voilà ;)

loulou ma belle que dire hmmmmmmm
un pareil echec et mat est plus que désirable ;)

merci à vous !!!
je vous embrasse ...

June 05, 2006 9:50 PM  
Anonymous Vague Lointaine said...

Moi me retenir ? tu divagues belle de nuit et essence de la lumière de cet antre plaisant à visiter. J'irai et je reviendrai tout en humant cette senteur qui parfume ta peau... je me délecterai de tes mots autant que tes mains sauront me dessiner des syllabes d'Amour. Je dirais à mon Moi qu'il ne s'est point trompé d'espace intime puisque la lueur des entrailles de ta plume adoucit sa pénombre feutrée et tamisée par ses désirs ;)

écris moi des poèmes pour lire ton Toi... j'adoooooore. Bises et Bonne fin de soirée.

June 05, 2006 11:11 PM  
Anonymous mchicha said...

je t'ecrirais des poèmes si ta peau aime ;-)

tes mots sont si delicieux !

tu vois je suis tellement troublée que je ne sais plus quoi dire euh quoi transcrire ;-)

bises lointaines ...

June 06, 2006 10:45 PM  

Post a Comment

<< Home