Thursday, September 07, 2006

Le coeur n'y est plus !



les yeux observent et se délectent de tant de beauté,
se heurtent à tant de laideur et de fausseté,
sourient tristement ...

les narines recherchent l'air frais ...

Les oreilles se grisent de belles mélodies et de tant de mots gentils ;
elles se complaisent à faire leur sourde !

La bouche quant à elle n'emet plus aucun son et sombre petit à p'tit dans un silence profond et amer ; elle s'y résout et s'y plait (paraît-il ?!)

Pourtant,
emoi intense
rage incroyable
tristesse profonde
et des larmes au coins de l'oeil

Le coeur n'y est plus !!!

Engouement
attentes exaspérantes
Deception !!!
fatigue intense ...


N'arrive plus à dormir et lorsque morphée veuille bien me prendre dans ses bras, me perds alors dans des rêves bizarres : tantôt me bagarrant contre des draguons et charmantes créatures ?! tantôt marchant le long d'un interminable champs de tilleuls ...
"Sois forte petite ! sois forte femme !!!" murmurent mes aîeuls

Sursautant dans mon lit,
baignant dans mes sueurs,
suffoquant de chaleur,
barbottant des propos divers
délirants :

"Je n'en peux plus ...
je n' en peux plus !!!

besoin de repos
besoin de coma profond ..."


Le coeur n'y est plus !!!


11 Comments:

Blogger Houdac said...

Rêves donc les yeux ouverts, de champs de blé, de soleil rayonnant, d'une cohorte d'amis, d'une petite fille...

September 08, 2006 9:24 AM  
Anonymous dima/hmida/rabbi jacob said...

"...
Pourtant,
émoi intense
rage incroyable
tristesse profonde
et des larmes au coins de l'oeil
...
"

Et ce "pourtant" qui déferle de tes entrailles pour te rappeler à ton existence ici et là-bas. Ta petite voix qui t'habite te chuchotant avec sagesse ta flamme qui existe encore en toi. L'écriture est une amie fidéle à toi et à tes sentiments passagers. Ne l'oublie pas. Pleure un bon coup et libere tes larmes de la prison de ta tritesse. Tu as mal. Et j'ai mal pour toi et pour moi aussi. Nous ne baignons ni dans le bonheur permanent ni dans l'épanouissement de nos reves d'antan. D'antan de nos adolescences où on se voyait beau et reveurs. On broyera du noir si la vie le veut. On vivra heureux si la vie le désire. Mais on restera maitre et de notre destin et de notre destinée. Ce ne sont que des nuages passagers, momentanés gris qui traversent ton ciel. Et dieu seul sait que je t'adore, te respecte et espére que tu accomplisses tout ce que tu te souhaites. Nous ne savons pas aimer : intitulait l'auteur son livre de quelques tranches de sa vie et il a eu raison. Est-ce cela le mauvais vent qui chagrine et obstrue les voiles de ton bateau ? Vogue à la pleine vie et Vague à l'espérance en regardant toujours devant toi sans jamais te retourner en arrière. Saches qu'il existe parmi nous des diseurs de bons, doux mais néanmoins mensongers mots qui peuvent créer en nous des maux douloureux. Mais qu'advienne que pourra tu croqueras la vie à plein dents puisque c'est dans ta nature.

"
...
Sois forte petite ! sois forte femme !!!" murmurent mes aîeuls
...
"

N'oublie pas ce que tu as écrit et ce que tes aieuls t'ont rappelée un jour ou une nuit de ta naissance.

Je suis toujours avec toi meme loin de toi. Avec mes pensées et mes sincéres sentiments de respect et de tendresse.


PS: Tu as écrit un très beau texte. L'ivresse de ta tristesse t'a permise de te dépasser. J'ai aimé te lire et me délecter du bon choix des images qui illustrent si bien tes mots. Un Grand Merci Mchicha diali...

September 08, 2006 9:42 AM  
Anonymous Anonymous said...

J’ai lu, mais je sens que pour te répondre il me faut une adresse mail, donne moi une stp, et détruit la après si t’en as envi

September 08, 2006 1:19 PM  
Anonymous mchicha said...

bonsoir tout le monde ;)

houda ouiiiii j'essaie wallah !
la ptite fille qui subsiste en moi m'y encourage ...
je le vois ce magnifique champs de blé, les rayons du soleil me font tourner la tête, les cris d'enfants quant à eux me font perdre la tête ;)
merci ma belle !!!

dimaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
oui mon ami adoré oui la flamme est bel est bien là, elle n'est pas encore éteinte, je compte bien la ranimer !!!
j'ecris mon ami j'ecris tantôt par besoin tantôt par plaisir mais des fois on n'a tellement mal qu'on sombre ds un silence atroce et plus rien ne sort alors ni mots ni cris ni sanglots ... plus rien
un vide atroce et amer !
la partie sombre prends le dessus
et le plus incroyable c'est qu'on se complait ds cet état, on s'y réfugie et on ne veut plus en sortir ?!!
lâcheté ??
masochisme ??
je n'en sais rien ?!!

toutefois je sens qq faisceaux lumin,eux qui jaillissent de cette obscurité ... (as tu oublié que les chats ont septs vies je compte bien epuiser mon solde ;)))

Nous ne savons pas aimer !!!

jadis je croyais qu'aimer était inné ! aujourd'hui j'ai mes doutes et pliens pleins d'interrogations
une chose est sûre on a toute la vie pour aimer et apprendre à aimer s'il le faut ?!!! ;)

dima diali ne t'en fais pas pour moi je veux continuer à rêver, je refuse de perdre ça !!! je ne le me permetterais pas tant qu'il ya souffle de vie en moi ...

je t'aime beaucoup et te remercie du fond de mon coeur ...

anonyme ;) tu m'intrigues là tous deux sommes anonymes l'as tu oublié hein ?! ;))
mais soit !
voici mon email (mm_pha_2005@hotmail.com)

je te dis à bientôt ...

belle soirée ...

September 08, 2006 10:13 PM  
Anonymous soulef said...

Mchicha , bonsoir , tes mots sont tjs admirablement illustrés...j'espére que tes sentiments le seront aussi limpides pour que tu puisses aller au bout de tes rêves , n'aie pas peur de te tromper ou d'être déçue , tu auras , en tout cas essayé et su où tu en sauras de cette fameuse histoire qui me touche comme même...bon week-end.

September 09, 2006 4:46 PM  
Anonymous Vague Lointaine said...

Un jour, on ira chez ba s'raidi, à khabazzat, acheter des saucisses bien délicieux et nous irons pique-niquer du coté du lac bleu en compagnie de ces nombreux oiseaux qui viennent d'autres cieux. Je te conterai fleurette et tu m'ouvriras ton coeur ;) promis juré craché Ile Nue...

September 09, 2006 9:09 PM  
Anonymous too banal said...

Les chants désespérés sont les plus beaux...
too banal

September 10, 2006 2:34 PM  
Anonymous youness said...

salut. vraiment, ca touche au coeur ce poeme. je viens de realiser des choses en lisant ce poeme. merci
youness
n hesitez pas de visiter ce blog:www.younessio.canalblog.com

September 10, 2006 3:21 PM  
Anonymous mchicha said...

bonsoir à tous !!!

soulef tes visites et mots m'enchantent ;)
je ne sais pas où j'en suis de cette "fameuse" histoire, j'ai peur de tout foirer, maladroite que je suis !
merci à toi !

vague lointaine ch'hitini ;-)
fin gourmet que je suis hi hi ...

too banal mrhbaaaaaa

younes ces qq mots représentent une partie de ma vie, de moi qu'en est il de toi hein ?! ;)
chaque mot,phrase ou phrasé .... peuvent être interpretés de milles et une façon
fascinant n'est-ce pas ?

Douce nuit ...

September 10, 2006 10:32 PM  
Anonymous Phèdre said...

très touchant texte mchicha, bravo! on voit bien que ça émane du fin fond de toi mm! pleure ttes les larmes de ton corps... crie tte ta rage et ta révole... puis respire un bon coup et à plein poumons et dis toi , que ce n'est que passagère, un petit nuage grisâtre fait une irruption ds ton ciel bleu, mais ton beau soleil finira par venir à bout de ce nuage et le décipera de ci peu courage ma p'tite!

September 11, 2006 9:50 AM  
Anonymous mchicha said...

ohhh belle de crthage viens là que je te fasse un gros gros calin ;)

September 20, 2006 10:36 PM  

Post a Comment

<< Home